Santorin pour un grand week-end

20/06/2019 - Guide de voyages,
Magnifique image de Santorin en Grèce

C’est une des destinations les plus à la mode. Santorin avec ses paysages de carte postale sait donner envie : Easyjet et TripAdvisor l’ont d’ailleurs constaté en 2019 lors de leurs sondages sur les destinations touristiques les plus recherchées.

Est-ce la mer d’un bleu intense, le ciel profond et sans nuages, les fameuses petites maisons aux formes géométriques et aux couleurs blanches et bleues, les photos des influenceurs que l’on retrouve désormais en masse sur Instagram ? Certainement un peu de tout ça. Certainement aussi que Santorin correspond à une certaine idée des vacances où le ciel est toujours bleu, le temps toujours chaud et les paysages toujours beaux.

Une magnifique prise de vue à Santorin en Grèce

Et la Grèce, c’est aussi l’antiquité, son patrimoine et sa culture, une certaine idée de la douceur de vivre… bref le cocktail parfait pour donner envie d’y faire une petite escapade.

Venir sur Santorin

Depuis la France, Santorin semble être un petit caillou perdu au milieu de la Méditerranée. C’est le cas. L’archipel, composé de 5 îles, fait 76 km2 de surface et cette surface est surtout occupée par la profonde dépression remplie d’eau de mer qui résulte de l’explosion du volcan originel. On trouve la Crête à 100km au Sud et d’autres îles des Cyclades au Nord et à l’Est. Néanmoins Santorin est très bien desservi et plusieurs millions de passagers mettent le pied sur l’île chaque année via le ferry au départ du Pirée (principalement), les bateaux de croisières qui font une halte à la journée et surtout l’aéroport international de l’île principal.

Vue sur une terasse à Santorin en Grèce

C’est l’avion que choisissent l’immense majorité des visiteurs qui viennent de loin. Plus pratique, plus pratique et bien situé sur l’île, il permet en une demi-journée (contrôle aéroport et attentes comprises) de mettre le pied sur Santorin au départ de Paris, Bordeaux, Marseille, Nantes ou Genève. L’autre possibilité consiste à faire une escale à Athènes (30 min de vol de Santorin), mais ce n’est pas l’idéal sur un week-end.

Pour trouver le bon vol, les choix dépendent du moment dans l’année. À la belle saison (de mi-juin à mi-septembre), les vols sont quotidiens. Le reste de l’année, on peut avoir seulement quelques vols dans la semaine. Pour une escapade sur un week-end, c’est donc forcément en été que ça se passera.

Loger sur Santorin pour un week-end

Les locations haut de gamme tirent tout le parc locatif vers le haut à Santorin. C’est d’ailleurs une demande forte des visiteurs et cette dernière est poussée par un marché confidentiel, mais très présent sur Santorin : les voyages de noces. L’île s’est fait une réputation internationale dans ce domaine et l’Asiatique tout comme les Américains raffolent des packs tout compris que proposent une poignée de prestataires locaux.

Image de Santorin en Grèce par un drône

Tout ça pour dire que Santorin a un peu perdu de son âme, mais a gagner en prestations. Seule Thirassia, l’autre grande île de l’archipel a su conserver son authenticité et on y retrouve le Santorin que les voyageurs d’il y a seulement 20 ans avaient côtoyé : une vie calme, tournée vers la pêche et la culture difficile sur les sols de pierre ponce.

Pour revenir aux hébergements, le choix est pléthorique, mais on distingue deux grandes zones géographiques :

  • Les logements côté falaise avec vue sur la Caldeira (face Ouest-de-l’Île principale avec Fira et Oia et dans une moindre mesure Megalochori et Imerovigli)
  • Les autres logements avec vue moins recherchée (sur la face Est par exemple, on trouve de grandes plages et des stations balnéaires avec un bord de mer en pente douce)
  • C’est bien évidemment le premier type de logement qui est le plus recherché et forcément le plus cher. Comparées aux autres logements, les chambres avec vue sur la Caldeira peuvent afficher des prix 10 fois supérieurs à prestations similaires.

Une vue sur le côté falaise à Santorin en Grèce

Outre l’argument de la vue, il y a 2 points qui doivent mériter toute l’attention lors d’une recherche de logement :

  • La non-proximité de l’aéroport. Le secteur de Monolithos, Perivolia et Paraskevi doivent alerter. En bout de course de l’aéroport et à proximité immédiate, attention au bruit.
  • L’éloignement des bus. Santorin est bien desservi en bus, mais ces derniers rayonnent autour de la capitale Fira. Les lieux les plus éloignés ne sont pas desservis et imposent d’avoir un véhicule sur place.
Article Partenaire

Romaine

De nature curieuse, c’est en travaillant pour une agence de voyage que Romaine s’est découverte une passion pour le voyage. Ce blog est pour elle un moyen de partager ses aventures et ses coups de cœur durant ses périples à travers le Vieux Continent. Elle vous fera découvrir des endroits tout simplement fabuleux, et vous partagera de nombreux conseils pour parfaire vos futures escapades.

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

Choisissez votre pays de destination

Articles les plus lus

Les lieux à visiter en Belgique

Visiter la Belgique : les immanquables à voir et à faire

Du nord au Sud, le pays a tout pour plaire à...

Vie nocturne à Milan

Vie nocturne à Milan

Milan est une ville d’Italie et capitale de la...

La montagne de Serre Chevalier

Été comme hiver, laissez-vous tenter par Serre Chevalier

Si vous avez une préférence pour les...

La ville de San Sebastian en Espagne

Où se loger à San Sebastian ?

Étant donné que la ville de San Sebastian,...