Le développement du transport lyonnais face à l’extension des infrastructures

20/11/2018 - Transports,
Le développement du transport lyonnais

Lyon poursuit le développement de son réseau de transport. iDBus devient Ouibus et résout bien des problèmes. Volotéa projette de relier l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry à ceux de Dubrovnik, Prague, Split et Valence par des vols low-cost. Globalement, le transport lyonnais se développe mais l’envergure des infrastructures constitue parfois un obstacle.

La desserte d’Eurexpo : position du problème

Le parc d’exposition lyonnais Eurexpo est un exemple d’infrastructure en pleine extension. Il a son nouveau hall 7 qui occupe 10 000 sur 140 000 m2. Ce nouvel aménagement lui vaut la capacité de recevoir de grandes manifestations européennes. Comptant désormais parmi les grands parcs d’exposition européens, Eurexpo rencontre un problème d’accessibilité. Le meilleur moyen de le desservir est de le relier directement à l’aéroport de Saint-Exupéry et à la gare de Part-Dieu. Pour le moment, afin de rejoindre le parc, la liaison Part-Dieu – Eurexpo passe par le tram T3 et le bus pris à la Soie. Si seulement il y avait une navette pour un transfert depuis l’aéroport de Lyon !

Rhônexpress ou Ouibus pour Eurexpo ?

Au niveau des moyens de transport, le problème se pose comme suit : Rhônexpress affiche des tarifs onéreux. Pour en avoir une idée, l’aller simple coûte 16,10 € par kilomètre et l’aller-retour 27,80 € par kilomètre. C’est-à-dire que le trajet Eurexpo – Paris irait jusqu’à 350 € en aller simple. Tout compte fait, cela revient plus cher qu’un billet d’avion en première classe entre Rio et Paris ! Pourtant, ceux qui habitent à Grenoble ne paient que 12 € n Ouibus pour rejoindre le parc. Les résidents de Vienne ne déboursent que 9 € pour s’y rendre. Pourtant, l’itinéraire est cinq fois plus long au grand dam des Lyonnais.

Aperçu du développement du transport à Lyon

En d’autres endroits, le transport se développe. Ouibus crée sa ligne entre Laval et Lyon, entre Laval et Grenoble. Le tarif est largement inférieur à celui du train. Il varie entre 15 et 85 euros contre 100 euros par voie ferroviaire. À noter que ceux qui possèdent une carte jeune bénéficient d’un rabais de 25 % du tarif normal.
Par ailleurs, Lyon s’ouvre de plus en plus aux quatre coins du monde. Volotéa proposent en effet, en 2019, une facilité d’accès en vols aériens à deux villes croates, Dubrovnik et Split, et à Valence, en Espagne, puis à Pragues, en République Tchèque. La fréquence des vols qui, précisons-le, sont à bas prix, sera de deux fois par semaine. Pour lancer la nouveauté, Volotéa propose déjà des billets à 9 €, à réserver en ligne.

Enfin, que dire du Sytral qui va desservir le Groupama Stadium ? Ce genre de navette autonome qui fonctionne à l’électricité va certainement faire plaisir aux clients du Parc OL. Du nom de NAVYA, ces navettes rouleront sur 1,2 kilomètre à une vitesse maximale de 25 km/h. Au nombre de deux pour commencer, les Sytral auront leur rond-point et leurs feux tricolores au carrefour. Elles relieront le Groupama Stadium à l’arrêt du T3 Décines Grand Large.

Article Partenaire

Maxime

Après des études dans le domaine du tourisme, Maxime s’est tout naturellement orienté vers le métier de guide touristique. A travers le blog, il vous fera voyager dans les endroits les plus insolites d’Europe. Apprenez à voyager malin grâce aux nombreux conseils et bons plans qu’il vous dévoile au fil des pages, et qui sont tirés de sa propre expérience.

  • Partager :
  • Réagir :

Postez un commentaire

captcha

Découvrez egalement

Choisissez votre pays de destination

Articles les plus lus

Vie nocturne à Milan

Vie nocturne à Milan

Milan est une ville d’Italie et capitale de la...

Les lieux à visiter en Belgique

Visiter la Belgique : les immanquables à voir et à faire

Du nord au Sud, le pays a tout pour plaire à...

La ville de San Sebastian en Espagne

Où se loger à San Sebastian ?

Étant donné que la ville de San Sebastian,...

Oz-en-Oisans, la station familiale qui voit le ski en grand

Oz-en-Oisans, la station familiale qui voit le ski en grand

Nichée à 1350 m d'altitude au cœur...